Glacier d'Aletsch

Soundwalk géologique, le glacier d'Aletsch

Moosfluh, Valais, samedi 20 juillet 2024

Le glacier d’Aletsch est le plus grand glacier des Alpes. Il donne l’impression d’une masse rigide et immuable, mais ce n’est qu’illusion. Son histoire a été mouvementée, faite de hauts et de bas, faite d’abondance et de disette. Son histoire est intimement liée à celle des Alpes et aux variations climatiques de ces trois derniers millions d’années.
Il y a plus de 20’000 ans, le glacier d’Aletsch ne faisait qu’un avec tous les glaciers alpins et recouvrait l’ensemble du Plateau suisse. En libérant les plaines et une grande partie des vallées, il nous a laissé un héritage colossal: une grande diversité de paysages, des lacs, des zones humides riches en biodiversité, des stocks d’eau, des matériaux de construction…
Ces derniers siècles, le glacier d’Aletsch n’a fait qu’inquiéter les Humains. Au Petit Age Glaciaire, entre le 15e et le 19e siècle, il détruisait des bisses, submergeait des alpages et dévastait le fond de la vallée du Rhône par ses violentes débâcles. A cette époque, les populations locales le haïssaient. Au début du 21e siècle, le glacier d’Aletsch inquiète toujours, mais pour une autre raison: il risque de disparaître. Mais il laissera la place à des lacs et à une flore et une faune qui recoloniseront peu à peu le terrain abandonné par la glace. Si nous les Humains réussissons à préserver ce qui reste de notre environnement naturel, alors il y aura toujours de quoi s’émerveiller. Et qui sait, peut-être qu’un jour, nous regarderons les glaciers revenir? 

Le glacier d’Aletsch sera raconté par Thierry Basset, géologue. La beauté spectaculaire du lieu constituera la partition originale à partir de laquelle les musiciens Emilie Vuissoz et Didier Métrailler s’inspireront pour composer leur création. Leur musique organique, aux textures minérales, sera un hymne au Grand Glacier. L’immersion sonore sera rendue possible grâce aux casques audio sans fil.

Ce nouveau Soundwalk vous invite à une rencontre originale entre géologie et création sonore, pour vivre une expérience unique riche en émotions.

Il aura lieu pour la première fois en français et en allemand. Bienvenue à toutes et à tous!

Ce soundwalk est présenté pour la première fois dans le cadre de l’exposition nationale « Regarder le glacier s’en aller ». Il s’agit d’un événement unique qui ne sera pas reprogrammé ces prochaines années. 

Informations pratiques

Dates et horaires

Samedi matin 20 juillet 2024,
de 11h15 à 12h45
ou
Samedi après-midi 20 juillet 2024,
de 14h00 à 15h30

En cas de mauvais temps,
le soundwalk est reporté au lendemain,
dimanche 21 juillet 2024
(réservez aussi cette date).

Programme

Accueil à la station supérieure du télécabine de Moosfluh dès 11h00 (dès 13h45 pour la session de l'après-midi)

Distribution des casques audio (pas besoin de prendre son propre matériel avec soi).

Soundwalk
(en français et en allemand, à choix)

Fin du soundwalk vers 12h45 (vers 15h15 pour la session de l'après-midi)

Déplacement et marche

Le déplacement à pied sur la crête de Moosfluh (2333 m d'altitude) se fait sur sentier de montagne et hors sentier, maximum 1 kilomètre et 100 m de dénivelé en montée.

Rendez-vous

Matin:
au plus tard à 11h15 à la station supérieure du télécabine de Moosfluh.

Après-midi:
au plus tard à 14h00 à la station supérieure du télécabine de Moosfluh.

Accès

De Mörel (vallée du Rhône) à Moosfluh en télécabines (pas d'accès en voiture).
Pour se rendre à Moosfluh: à Mörel, prendre le télécabine pour Riederalp Mitte (ne pas aller à Riederalp West!). Prendre à droite en sortant de la station de télécabine à Riederalp Mitte et marcher ensuite le long de la route en direction de Bettmeralp (direction nord-est). Après 10 minutes environ, vous apercevrez la station de départ du télécabine pour Moosfluh juste au-dessus de la route.
Les horaires du télécabine entre Mörel et Riederalp Mitte sont accessibles en cliquant sur l'icône ci-dessus.

Nombre de participants

Groupe de 60 à 120 personnes.
Les chiens ne sont pas admis

Intervenants

Emilie Vuissoz (chant)
Didier Métrailler (percussion, électro)
Thierry Basset (géologue)
Bernard Fibicher (traduction allemande)
Laurent Perrier (ingénieur son)

Equipement

Chaussures confortables, de l’eau et des habits adaptés à la météo. Nous serons à plus de 2300 m d'altitude.
Vous serez debout et statique durant toute la durée du soundwalk.

Météo

En cas de mauvais temps, le soundwalk est reporté au
dimanche 21 juillet 2024.
Si report il y a, il sera mentionné sur cette page dès le jeudi soir 18 juillet.

Prix par personne

Tarif normal: 38.- CHF
Tarif enfant de 6 à 15 ans: 11.- CHF.
(Tarifs incluant l'aller-retour en télécabine entre Riederalp et Moosfluh)

En cas de report, les inscriptions restent
valables pour le dimanche 21 juillet.
En cas de report, il n'y aura pas de remboursement possible, billet transmissible.
Les prix des télécabines sont disponibles en cliquant sur l'icône ci-dessus.

Le prix comprend

L’organisation du soundwalk,
les histoires du géologue sur le terrain,
les performances musicales des deux musiciens,
la version allemande
le travail de l’ingénieur du son,
tout le matériel de sonorisation,
l'aller-retour en télécabine entre Riederalp et Moosfluh
(au guichet à Moosfluh, dites "Soundwalk" et donnez votre nom).

Le prix ne comprend pas

Les transports jusqu'à Riederalp, les assurances.

Avec le soutien de:

Formulaire d'inscription

L’inscription aux soundwalks géologiques est obligatoire.

Print Friendly, PDF & Email